mercredi 1 août 2007

Harry Potter 7


Edit 03/08 : Je suis en cours d'intégration de photos dans mes billets sur Nana (lente à la détente, oui un peu...) et j'en profite pour mettre quelque chose ici aussi. La photo n'a rien à voir avec le 7e livre : c'est des photos promotionnelles de Ginny et Luna pour le 5e film. Et comme je les aimais bien ... bah voilà... ^^ (qui a dit que Ginny n'est pas aussi belle que décrite dans les livres???)


Eh oui, comme je viens de finir le bouquin (vendredi en réalité mais vous me pardonnerez le décalage), c'est un peu le billet obligé pour vous crier ma joie car ÇA Y EST ! Je SAIS !

Alors dans un souci d'être sympa envers les gens qui n'ont pas lu le bouquin, et parce que moi aussi, pendant les 4 jours où le bouquin était sorti et je ne pouvais me plonger dedans, l'idée qu'un spoil m'arrive devant les yeux sans prévenir m'horripilait, je vais commencer par des généralités sur ce que j'ai pensé du livre et après (dans une couleur qui se fond un peu dans le décor, voyez comme je suis attentionnée, n'allez pas me tenir responsable d'avoir surligné le texte avec votre souris pour mieux lire XD ) je parlerai du livre lui-même.

Ce paragraphe n'était constitué que d'une seule phrase, non lecteur tu n'hallucines pas (tu peux faire des pauses et lire plusieurs fois).

Bref, tout commence à la fin du 6e tome, il y a 2 ans. J'avais avalé l'histoire en 3 jours et me lamentais déjà de devoir attendre 2 ans pour connaitre enfin le dénouement. Autant dire que j'attendais avec impatience ce 7e tome. Devoir patienter encore 3-4 jours après la sortie était d'autant plus dur que la fin avait révélée dans certains journaux le jour de la sortie et sur internet(c'est très malin, mon père n'a pas arrêté de m'embêter tout le week-end...) et un peu partout trainaient des spoils divers et variés.

A ce propos Boulet a fait 2 notes assez représentatives de l'ambiance qui pouvait régner (et règne encore) dès qu'on prononçait les mots "Harry Potter" (billets du 23 et 25 juillet)

J'avais envie de savoir la fin tout de suite, savoir si mes hypothèses étaient vraies ou fausses et en même temps j'aurais trouvé dommage de savoir la fin sans avoir lu tout le livre. La mort de Dumbledore dont j'était persuadée qu'elle était une mascarade, la façade de Snape (Rogue en français) qui était pour moi du côté des gentils, savoir qui étaient les 2 morts parmis les personnages principaux dont J.K Rowling parlait, Harry Potter allait-il faire la fin du livre où figurerait-il parmis ces fameux 2 morts etc etc : en 2 ans j'ai eu le temps de m'en faire des films ^^;

Et une fois le bouquin en mains ça n'a été que du bonheur !

Déjà lire en anglais, même si ce n'est pas toujours simple est un pur plaisir. Et revoir les personnages m'a enchanté. L'histoire se déroule à un rythme soutenu, et je suis allée de surprises en rebondissements jusqu'à la fin. On pourrait peut-être même reprocher l'accumulation d'actions sans véritable fil conducteur, au début du moins (oui ça m'arrive de critiquer négativement HP aussi :p ).

Bref, pour ceux dont le niveau d'anglais est relativement correct et qui hésitent à sauter le pas, lancez-vous! (tu regardes des dramas avec des sous-titres anglais? Bah qu'est-ce que t'attends??) De toute façon il ne faut pas oublier qu'à la base, Harry Potter est un livre pour enfant et de ce fait est très imagé dans ses descriptions. Il suffit souvent de comprendre le sens général de la phrase pour saisir l'ambiance. Et puis quand c'est un peu plus difficile, des sites comme wordreference sont une bonne aide (ou un dico anglais-français mais ça va moins vite, c'est testé). Quant au vocabulaire spécial au monde des sorciers, on trouve très facilement des traductions faites par des fans avec n'importe quel moteur de recherche comme ici.

Pour ce qui est de l'histoire elle-même à présent (attention, décorticage de moments clés de l'histoire inside) :

edit après avoir publié le message : super efficace le jaune sur le jaune :D

Dès le début, ça démarre très fort. Mad-Eye qui meurt, Georges qui perd une oreille... Avec cette histoire de "2 personnages principaux vont mourir", j'ai bien cru que Ron ne ferait pas la fin du chapitre ! Mais le faire disparaître dès les 50 premières pages aurait été un peu too much. En plus au final cette rumeur, lancée par l'auteur elle-même ne vaut pas grand chose puisque ce ne sont pas 2 mais au moins 5 personnages importants qui meurent : Mad-Eye, Fred, Tonks, Lupin et Snape. Pfou rien que ça... Je suis tout de même déçue et sceptique par le choix de certains sacrifiés, comme s'il fallait absolument qu'il y ait quelques pertes pour bien accentuer le côté dramatique.

L'action ne se déroule évidemment pas à Hogwarts, ça on le savait dès la fin du 6e tome, mais je me demandais du coup sur combien de temps se déroulerait le livre : 1 année scolaire comme dans les autres? Une période plus courte ou plus longue?
Au final la gestion du temps est assez bonne. On sent bien que le trio galère à fond et qu'il touche le fond plusieurs fois pendant la longue période d'isolement du reste du monde, le point culminant étant la désertion de Ron.
Je remarque tout de même que tout ramène quand même à Hogwarts pour le final. Un HP sans l'école des sorciers ça n'aurait pas été pareil. Et ça permet de mettre au premier plan des personnages qu'on avait pas vu depuis longtemps comme Neville (quelle transformation!) ou le Pr MacGonagall.

Et donc parlons de la bataille finale maintenant. Tout le monde se jette à fond dedans bon ok, logique.
Mais quand j'ai compris que Harry devait mourir pour sauver tout le monde, j'ai été super triste! Je n'arrêtais pas de me dire "mais non, c'est pas vrai, c'est un livre pour enfants à la base, elle ne peut pas faire ça!" Cette perspective m'a rendu extrêmement triste... et j'avoue... j'ai failli verser une larme (je suis très bon public...).
Bref ce qui devait arriver est arrivé... puis il est revenu (ça me fait penser au sketch des inconnus sur Jesus : "pour sauver sa peau, il doit mourir"... c'est un peu ça au final non? XD )
Et au fait, quelqu'un pourrait m'expliquer qu'elle est la "chose" qui se lamente pendant que Harry et Dumbledore discutent à ce moment-là? je n'ai toujours pas compris ^^;

Finalement, la suele chose qui m'a vraiment déçu dans le bouquin (pour le reste je suis indulgente), c'est la mort de Voldemort.
...
Franchement, tuer le grand méchant d'une saga de 7 ans avec un "Expelliarmus", désolée mais je trouve que c'est ridicule... Ça fait vraiment gentil héros qui ne lancera jamais un sort mortel de sa vie parce que justement il est super gentil parce que c'est le héros. Vous voyez ce que je veux dire?
Et donc comme le gentil héros est gentil, il ne peut pas tuer, même pas le grand méchant.
Alors le grand méchant il se tue tout seul avec son sort qui lui est renvoyé.
...
Alos que quand même...un petit Avada kedavra par Harry, ça aurait été bien sympa. Le seul de sa vie, je ne suis pas exigente. Mais en finir avec le sort qui a construit sa légende, ça aurait eu plus de gueule qu'un petit (minable) "Expelliarmus"... déçue :(

Bref. *rumine sa déception*
Sinon les dialogues tout à la fin dans le "19 ans plus tard" sont d'un nunuche sans nom... mais ça fait tellement plaisir de voir Harry et Ginny ensemble *___*

Voilà, voilà, au final j'avais tort pour le retour de Dumbledore (mais la théorie se tenait quand même, na!) et Snape était bien du bon côté comme je le pensais.

Ça y est, c'est fini pour les spoils.
Pour ceux qui voudraient parler de cette 2de partie de mon billet dans les commentaires, soyez gentils de préciser que c'est du spoil pour ne pas gacher le plaisir des autres :D (je parle comme si j'avais des 10aines de comm.... *rêve*)

Maintenant il ne me reste plus qu'à attendre les adapations en film du 6e et 7e tome et à relire toute l'histoire depuis le début.
En anglais of course ;)

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Je n'ai _hum_ toujours pas lu le 6ème (oui le 6ème), je sens venir le lynchage (déjà bien mis en oeuvre par mon entourage).
Je epnse acheter tout ça et le lire pendant mes vacances, à ce moment là je pourrai lire les long paragraphe jaunes (ma curiosité n'en a pas eu raison)
Shach

Amy a dit…

Meuh non je vais pas te lyncher pour ça... heureusement que je ne me suis pas étalée sur le 6e tome quand même...
C'est bien t'as résisté à la tentation du pavé jaune (pratique le ton sur ton quand même)

Gnyakou a dit…

WARNING SPOILS!!!!

J'suis d'accord pour la mort de Voldemort... Déçue, même triste, et dégoûtée par ce ridicule Expelliarmus. M'enfin quoi! On pouvait le sentir arriver, dès le début, quand la troupe des méchants repèrent Harru le vrai parmi les Harrys clonés, juste parce qu'ils considèrent que le Expelliarmus c'est sa marque de fabrique, mais bon.
Je pensais aussi fortement que la mort de Dumbledore n'était que momentanée, mais non...
Quant au truc qui est censé être un bébé quand Harry et Dumbledore parlent, je sais pas trop non plus... Puisque ça dégoûte Harry et qu'il en a peur, et que Dumbledore répond que c'est qqch qu'ils ne peuvent sauver, peut être l'incarnation de la partie de l'âme de Voldemort qui a été expulsée de celle d'Harry, et qui est représentée sous la forme de lui même, Tom Riddle, quand il était bébé? (euh j'sais pas si ma supposition est compréhensible...)

Julie a dit…

Pour «la chose» qui souffre pendant a scène où Harry parle avec Dumbledore, il s'agit assurément d'une partie de l'âme de Voldemort. Rapellez-vous ce que Harry dit à Voldemort lors de leur confrontation finale: «C'est votre unique et dernière chance, reprit Harry. C'est tout ce qui vous reste...Sinon, j'ai vu ce que vous deviendrez...Soyez un homme...Essayez...Essayez d'éprouver du remords...»

Pour moi ce fut très clair à ce moment là qu'il s'agissait de Voldemort. C'est quand même incroyable (peut-être un peu poussé) que Harry prenne Voldemort en pitié. L'homme à qui il doit toute les horeurs qu'il a vécu sans compter celles de milier d'autres gens. On dépasse le stade de héro et on tombe dans de la pure sainteté!
Malgré tout...je l'ADORE et ADORE beaucoup trop cette saga!

Anonyme a dit…

SPOILS:

moi c'est pareil, je me demande c'est quoi la "chose" qui est présente quand Dumbledore parle à Harry...C'est possible que ce soit effectivement Voldemord mais c'est vrai que c'est bizar.