dimanche 23 janvier 2011

[Kdrama] Tamra the Island


Titre : 탐나는 도다 / Tamnaneun Doda
Titres alternatifs: Tempted Again / Shipwrecked / Tamna, The Island
Genre : Historique, Romance
Episodes: 16 (21 en director's cut)
Chaîne de diffusion : MBC
Période de diffusion : 08 Août au 27 Septembre 2009
Casting :

Seo Woo (Jang Beo Jin)

Im Joo Hwan (Park Kyu)
Pierre Deporte* (William Spencer)
(*nom coréen : Hwang Chan Bin)

Lee Sun Ho (Yan Kawamura)

L'histoire

Au XVIIe siècle, le roi de Joseon (future Corée) est un tyran qui a fermé les frontières du pays aux étrangers. L'île de Tamra accueille traditionnellement les nobles bannis qui viennent ici purger leur peine. Les femmes de l'île sont toutes des plongeuses professionnelles qui parcourent le fond de l'eau pour trouver des coquillages et nourrir leurs villages. Cette vie, Jang Beo Jin la refuse et rêve de s'enfuir de l'île. Hélas il est interdit aux habitant de Tamra de la quitter !
Mais la vie de Beo Jin est bousculée lorsqu'elle rencontre William, un jeune anglais dont le bâteau fait naufrage non loin des côtes de Joseon. Elle devra également compter avec Park Kyu, un jeune noble banni, forcé de venir habiter chez elle.
Tamra est le nom que portait avant l'île de Jeju.



Mon avis

Tamra the Island est un drama qui m'intriguait depuis quelques mois déjà pour son casting hors du commun. En effet, c'est assez rare pour le noter, un non coréen est en haut de l'affiche, dans le carré de tête ! Et un français en plus, voilà qui piquait ma curiosité. Par contre, la vue des audiences catastrophiques m’inquiétait un peu (je ne décide pas de mes visionnages avec les taux d'audience mais parfois c'est un bon indicateur, ça m'a permis de découvrir Chuno par exemple qui a été un gros gros carton et Baker King ensuite qui lui a carrément tout explosé ^^; ).

Bref il faut bien se jeter à l'eau au bout d'un moment (Tamra / île / plongeuses / jetée à l'eau : humour humour... hahem...)

Tamra se révèle être un drama plaisant qu'on pourrait presque séparer en 2 histoires distinctes à la moitié des épisodes.
Le début du drama est consacré à la vie sur Tamra et la relation Beo Jin / William. C'est à la fois le passage le plus mignon et le plus ennuyeux de l'histoire car il n'est pas assez rythmé à mon goût. Le point fort de Tamra the Island est d'avoir recruté un occidental à la fois aussi à l'aise en anglais qu'en coréen pour jouer William. Ça peut vous paraître idiot comme réflexion mais regardez Frank et Tanya dans Nodame Cantabile. Ils sont censés être respectivement français et russe mais joués tous les 2 par des japonais et aucun n'était capable d'aligner 2 mots français correctement (alors du français avec l'accent russe c'était encore moins la peine). Mais Nodame Cantabile était axé sur la musique, pas la découverte d'un autre pays (quoique), alors que l'histoire entre Beo Jin et William est entièrement basée sur la découverte d'un autre monde.
Au début ils ne se comprennent pas. Beo Jin n'a jamais vu de cheveux blonds de sa vie et William ne comprend pas pourquoi la jeune fille s'échine à lui dire qu'elle est vierge (Beo Jin / Virgin, c'est un peu la même prononciation). Mais petit à petit ils brisent la glace entre eux 2 et arrivent à communiquer. Pour faciliter la suite de l'histoire, William est doué pour apprendre les langues et progresse au fur et à mesure du drama dans l'apprentissage du coréen pour finir à réussir à soutenir des conversations dès la moitié de l'histoire.
La romance de Beo Jin et William est comme une sorte d'histoire à la Roméo et Juliette. Ils s'aiment mais c'est en contradiction totale avec le monde dans lequel ils vivent.

En parallèle, Beo Jin apprend à connaître Park kyu, le noble hautain avec lequel elle est obligée de cohabiter. Evidemment, si leur relation a très mal débuté, elle va petit à petit s'adoucir et à la moitié du drama on sent que Beo Jin devra faire un choix entre Park Kyu et William. Hélas aucun des 2 n'est à sa portée. William est un étranger et de ce fait indésirable sur le sol de Joseon. Au mieux il sera renvoyé chez lui, au pire condamné à mort. Park Kyu lui, fait partie de la haute noblesse. Il est destiné à un riche mariage et un poste prestigieux dans l'administration royale.

Voilà pour les grande lignes de la romance.

Par la dessus, petit à petit, vient se greffer une enquête policière. En effet des choses louches se trament sur l'île et Park Kyu est bien décidé à tuer le temps en découvrant ce qui se passe. Au début cette 2nde histoire est très superficielle mais elle prend de l'ampleur au fil des épisodes jusqu'à connaître un premier dénouement à la moitié de l'histoire.
C'est là que se situe le "point de rupture" entre les 2 histoires du drama.

La seconde moitié de l'histoire voit les héros partir à la capitale. La vie est complètement différente et les rôles inversés. A Tamra, c'est le petit monde de Beo Jin qui menait l'histoire mais à la capitale, c'est Park Kyu qui prend le 1e rôle. Autant vous dire que c'est beaucoup plus intéressant. La petite idylle entre Beo Jin et William est très mignonne mais ça va 5 minutes (même si je trouve Pierre Deporte plutôt pas mal avec sa belle chevelure blonde). Beo Jin est plutôt neu-neu et leur histoire tournait un peu en rond. En plus si au début Park Kyu a tout pour être détestable, on découvre petit à petit sa véritable personnalité et chaque épisode le rend plus intéressant, contrairement à William qui -à mon grand désarroi- s'enfonce dans sa bêtise un peu plus à chaque minute. Pour un peu, je serais même d'accord avec son camarade Yan (dont je n'ai pas encore parlé et qui est le 4e personnage de l'affiche).

Pour éclaircir un peu les choses : Yan est un marin marchand japonais, voguant sous le drapeau hollandais. Il emmène William avec lui pour une grande expédition en Asie mais a pour ordre de Madame la mère de William, de ramener le jeune noble en Angleterre une fois qu'il aura fini son caprice de voir le monde. Yan est dont à la fois ami et traître. Il voit d'un très mauvais oeil l'amour de William pour Beo Jin qui n'est qu'un obstacle à son retour en Angleterre et n'espère qu'une chose, pouvoir les séparer. Au début Yan est donc affiché comme "méchant". Mais William s'obstine tellement dans ses sentiments pour Beo Jin qu'il en oublie d'être intelligent. Toute sa vie tourne autour de la jeune fille et à un moment on a envie de le secouer de lui dire "stop, t'en fais trop là!". Ce n'est même plus tragique à ce niveau là ^^;
Dans cette histoire, les seuls qui utilisent un peu leur tête sont Park Kyu et Yan.
(Au passage l'acteur qui jour Yan est celui qui incarne "l'hallyu star" de Mary Stayed Out all Night)
Le seul problème de Yan c'est que ce personnage est exploité un peu bizarrement. On a parfois l'impression que les scénaristes ne savent pas trop comment l'utiliser et qu'il retourne sa veste à chaque apparition. Enfin il va là ou il a des intérêts économiques, c'est peut-être pour ça aussi ^^;

Je n'ai pas trop parlé de l'enquête en elle-même. Elle implique des complots au niveau de la cour du Roi mais pour une fois ce n'est pas pour détrôner le tyran. Il s'agit là plutôt de tractations politico-économiques pour ouvrir Joseon au commerce avec ses pays voisins, avec le chef des marchands dans le rôle du "méchant sans scrupules". C'est classique mais efficace et l'enquête est intéressante. Je vous laisse découvrir les détails par vous même :)


Bilan : 13/20
Un début mignon mais ennuyeux et une 2e partie beaucoup plus intéressante.
J'étais triste de finir le drama parce que j'avais appris à apprécié les personnages, surtout Park Kyu qui se révèle être mon perso préféré de Tamra the Island.

Juste pour les détails, on retrouve pas mal de tête connues dans les personnages secondaires. Par exemple la mère de Park Kyu est jouée par Yang Hee Kyung que vous avez pu voir dans beaucoup de dramas comme Creating Destiny, Dal Ja's spring (la boss terrifiante de Dal Ja), Prosecutor Princess etc
Celle de Beo Jin est incarnée par Kim Mi Kyung, qui a joué très récemment le rôle de la sorcière dans Secret Garden (episode 5).
Et enfin la petite fille qui joue la soeur de Beo Jin est la petite Gumiho du drama de 2010 Gumiho : Tale of the fox child.

Enfin une précision : la version que j'ai regardé était la director's cut, en 21 épisodes.

3 commentaires:

Sin a dit…

J'en suis toujours rendue à l'épisode 5 pour l'instant ! >.>
Mais je regarde trop de truc à la fois aussi, c'est mon problème, après j'ai du mal à finir... =/
Pour l'instant, ce qui m'a marqué le plus dans ce drama c'est la beauté des décors et de la réa, certaines scènes sous l'eau ou de nuit sont vraiment très jolies.

boudchou a dit…

tiens voilà une fiche que je ne m'attendais pas à voir (j'avais oublié que tu ne l'avais pas faite !)
Ton avis est plutôt intéressant. Le fait qu'il y ait Kim Yoo Jung est plutôt intéressant ! Même si je me doute que la petite soeur ne doit pas être très présente dans le drama !
Je ne sais pas pourquoi je sens bien la fin avec le Coréen. Je pense à Creating destiny et je me dis que les étrangers c'est le mal^^
A voir peut être pour les paysages ! En tout cas, c'est une bonne note que tu lui donnes, il faudrait peut être que je revois mon jugement.

Bizarrement je n'ai pas du validé mon long post pour ton article sur le japon l'autre soir ! pfff

Hair Transplant in turkey a dit…

Je veux faire la transplantation des cheveux. Vous recherchez le meilleur centre de transplantation de cheveux.
Saç Ekimi