mercredi 14 février 2007

[Manga] Hot Gimmick

Pour changer des dramas, je profite de l'achat du jour pour vous parler d'un manga coup de coeur : Hot Gimmick, de Aihara Miki!


L'histoire :

Hatsumi Narita vit avec sa famille dans un shataku, c'est à dire un immeuble dédié aux employés d'une même entreprise. Ici les rumeurs font la pluie et le beau temps et tout n'est qu'apparence pour plaire à Mme Tachibana, la femme du directeur de la société.

Afin que personne ne sache que sa petite soeur Akane, encore au collège, a failli tomber enceinte, Hatsumi accepte de devenir l'esclave de Ryoki, le fils des Tachibana : un garçon hautain et imbu de lui-même. Dans le même temps, Azusa, l'ami d'enfance d'Hatsumi, revient vivre dans le shataku. Après que sa mère se soit laissée mourir, délaissée par son amant, il cherche la vengeance à tout prix.


Voilà un shojo intéressant!
- D'un côté une base d'histoire assez classique somme toute :
une fille, 3 garçons tous plus beaux les uns que les autres, un choix à faire, des problèmes de statut social ("il est trop bien pour toi ma pauvre, trouve quelqu'un d'autre")
- De l'autre, des personnalités et des motivations qui rendent l'histoire très original et à l'intrigue assez prenante.



En effet, l'héroïne est loin d'être l'incarnation de la femme parfaite ou d'avoir un caractère hors du commun qui rassemble autour d'elle. Au contraire, elle est parfois tellement cruche que c'en est à s'arracher les cheveux ^^;

Parmi les garçons ce n'est pas mieux :


Ryoki Tachibana est tellement imbu de lui-même qu'il ne perd pas une occasion de montrer sa supériorité et écraser Hatsumi



Asuza Odagiri, l'ami d'enfance, est mannequin, un petit côté "bad boy" mais ne vit que pour sa vengeance, au détriment des autres.



Shinogu Narita est le garçon bien sous tous rapports : travailleur, gentil, serviable, intelligent... mais c'est le grand-frère ^^;



Il est difficile de décrire à quel point ce manga est prenant sans raconter l'histoire. Les situations s'enchaînent de façon surprenante et on ne voit jamais la réaction à laquelle on s'attend.

Points positifs :
Les parents sont présents et pas forcément compréhensifs devant les amours de leurs enfant, contrairement à beaucoup de mangas où les parents sont soit super-top-méga-cool, soit les "méchants" de l'histoire (qui a dit Hanadan???), soit complètement absents. Ça colle déjà plus à la réalité.
Deplus le manga aborde des problèmes comme l'adoption et adultère, sur un ton assez léger (ça reste un manga pour jeunes ado) mais avec assez de finesse pour rester crédible.

Bref, c'est un bon shojo : je le conseille à ceux (enfin celles surtout) qui cherche du nouveau dans ce genre parfois un peu (beaucoup?) répétitif.


Le seul point négatif qui pourrait géner la lecture est le graphisme. Parfois les personnages de profil ou 3/4 face ont une tête bizarre, les yeux n'ont pas l'air à la bonne place, et au début de l'histoire j'avais du mal à distinguer Azusa de Shinogu.

Cela dit, si on est pas rebuté par les dessins dès le début, c'est une gêne mineure devant l'intérêt du scénario et on s'habitue assez vite.


Infos pratiques :
La série est en 12 tomes.
En France, 9 tomes sont sortis aux éditions Génération comics.


5 commentaires:

Gégé a dit…

Tu m'a donné envie de me procurer ce manga ! Décidemment tes fiches sont géniales !

Amy a dit…

Merki ^^

Hot Gimick c'est vraiment un gros coup de coeur, j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi ;)

Anonyme a dit…

Slt ce manga est passionnant, c mon coup de coeur du moment !!
pourrais tu me dire où tu trouves ces images stp
bisous et bne lecture
ps: mon blog c http://lonelycharme.skyblog.com
si tu peux me rep dessus
merci bcp

Anonyme a dit…

perso j'adore ce manga je suis une accro depus sa sotie en france! ^^
ta description retranscri prfaitement l'intrigue et donne envie de le lire (enfin pour moi de le re re re re ... re lire MDR )
Merci pour ton travail continu de nous faire partager tes passions! tu le fais trés ben!
bizouzzz
Miaka

lapinette254 a dit…

je l'ai moi aussi lu il est super et je pense que je vais le relire et au passage tres bonne description