vendredi 7 décembre 2007

[JDrama] Liar Game


Drama Japonais
Genre : thriller psychologique (enfin plus psychologique que thriller...)
Nombre d'épisodes : 11
Période de diffusion : 14 Avril au 23 Juin 2007
Chaîne de diffusion : Fuji TV

Casting :

Toda Erika (Kanzaki nao)


Matsuda Shota (Akiyama Shin'Ichi)

L'histoire
:


Nao Kanzaki est une jeune fille très gentille et très naïve. Trop en fait. Peut-être même la gentillesse et la naïveté incarnée ^^;
Un jour, sans avoir jamais rien demandé, un jeu bizarre lui tombe dessus : Le Liar Game.

Le principe est simple : 2 joueurs reçoivent 100 millions de Yen (soit environ 600 000 euros) d'une organisation secrète, le LGT Office. Le but est de réussir à garder son argent pendant un mois et de prendre celui de l'autre. Au bout de ce mois, le LGT Office revient récupérer les 100 millions qu'il a prêté. De ce fait le gagnant garde 100 millions de Yen (ceux piqués au perdant) et le perdant se retrouve avec une dette de 100 millions de yens sur sa tête, à rembourser par tous les moyens possibles.

Pour la gentille Nao, les concepts de mensonges, tromperie, envie etc sont complètement étrangers. Aussi elle ne tarde pas à se mettre dans une position catastrophique.
La seule manière de s'en sortir est de faire appel à une personne extérieure qui saura la guider. C'est ainsi qu'elle supplie Shin'Ichi Akiyama (Matsuda Shota), un arnaqueur de génie, de l'épauler dans le Liar Game.


Mon avis :

Ce drama m'a été conseillé par une amie qui le trouvait très bien. Si elle ne l'avait pas fait, je n'aurais peut-être jamais mis le nez dedans car c'est bien loin des comédies romantiques que j'ai l'habitude de regarder ^^;

Dès le premier épisode j'ai accroché car le déroulement des événements se faisait d'une manière et à un rythme totalement inattendu pour moi.
Cela dit, au début, chaque épisode était très éprouvant à regarder car très psychologique -surtout que je n'en ai pas l'habitude- et je visionnais les épisodes avec parcimonie.
Après le 6e, je me suis habituée au rythme et c'est à ce moment là que je me suis rendue compte que chaque épisode était en fait très court : 36 min pas plus.


Les points forts du drama :

Le casting bien sur !
- Je connais Matsuda Shota uniquement par son rôle de Nishikado Soujiroh dans Hana Yori Dango. J'avais bien aimé son personnage mais il était quand même toujours en arrière plan par rapport au trio Tsukushi-Tsukasa-Rui. Le voir dans un premier rôle est très agréable et j'ai beaucoup aimé son jeu.
- Erika Toda était apparue elle aussi dans Hana Yori Dango (la "méchante" qui veut prendre la place de Tsukushi à la fin de la saison 2) ainsi que dans Nobuta wo Produce (dans le rôle de la petite amie du héros désabusé joué par Kamenashi Kazuya) et Tatta Hitotsu No Koi (là encore dans un rôle secondaire en tant que meilleure amie de l'héroïne qu'incarne Ayase Aruka). Enfin elle est Misa-Misa dans les films adaptés du manga Death Note.
C'est une actrice que j'apprécie aussi. Elle est très convaincante en jeune fille ultra naïve.

L'idée de départ
Le principe du jeu où l'on prête une forte somme d'argent qu'il faut rendre à la fin n'est peut-être pas nouvelle mais bien exploitée. Des sommes astronomiques en jeu, une Société très mystérieuse et sans pitié avec les perdants : l'unique question qu'on se pose pendant tout le drama est "Pourquoi ???". Pourquoi un tel jeu ? Pourquoi les joueurs ont-ils été choisis ? Pourquoi cette société est-elle si silencieuse à propos d'elle-même ? etc etc


L'ambiance générale du drama
L'ensemble est plutôt cohérent et impose une atmosphère particulière (qui ne plairait pas forcément à tout le monde : voir les points faibles). J'ai eu du mal à m'y faire au début tellement je suis sensible à la pression mise sur les personnages (pauvre petite âme sensible que je suis) mais on finit par se prendre au jeu.

Les points faibles du drama :


La répétition des événements
Même si les jeux changent, il est une chose qui reste toujours identique : le génie de Akiyama (Matsuda Shota). C'est une bonne chose mais cela rend le dénouement un peu prévisible parfois. Cela dit si on se doute qu'il va s'en sortir, on ne sait jamais comment (en tout cas comme je suis une quiche pour tout ce qui est stratégie, je n'ai jamais réussi à deviner ^^; ). Rassurez-vous tout de même, le scénario réserve bien des surprises ;)


L'ambiance sonore
Dans l'ensemble elle ne m'a pas gênée. Par contre, mon copain à qui j'ai montré le 1e épisode n'a pas supporté la présence quasi constante de la musique, dans l'ensemble plutôt électro. Je trouve pourtant que cette présence était justifiée, rendant l'atmosphère de certaines situations plus étouffante ou ponctuant des retournements de situations. Là c'est vraiment à chacun de voir. Avant que mon copain ne me fasse la remarque, je n'avais même pas remarqué les changements constants de musique. Je l'avais bien intégré à l'ambiance, pas lui ^^;

Le dernier épisode
Le dernier épisode déroge à la règle des 36 min pour s'étendre à 2h25. C'est énorme pour un dernier épisode et encore plus vu la durée des précédents.
Avec autant de temps devant soi, j'imaginais une fin soignée dans les moindres détails. Vu la fin du 10e épisode, il y avait de quoi faire !
Hélas, la moitié de l'épisode final est une sorte de résumé ultra amélioré de l'histoire.
On apprend de choses bien sûr, c'est indispensable pour le dénouement et très intéressant. J'aurais juste préféré que ça se fasse en 2 fois moins de temps. Cet épisode récupère trop de scènes des 10 précédents. C'est très frustrant de ne voir arriver le final qu'au bout d'1h20.

Bilan : 15/20

Un drama à voir. Pour les habitués du genre il y aura sûrement beaucoup de lacunes mais l'ambiance est là, bien posée. Ça change de ce que j'ai l'habitude de regarder.

3 commentaires:

Caro a dit…

Très bon drama, j'ai adoré !!!! (surtout Matsuda Shota ;) )

Gnyakou a dit…

o_o 2h25 pour un dernier épisode?
Incredibeul...
Mais le drama a l'air vraiment intéréssant, moi qui cherchais quelque chose à mater au lieu de bosser, tiens... (même si la tête du gars chauve à l'air psychopathe dans l'image sous "l'idée de départ" me fait un peu flipper... )

stancie a dit…

Je garde un bon souvenir de ce drama, beaucoup effet sonore et un sacré montage et peut etre une sorte de reference à Saw avec le pantin et puis voir Matsuda shota courir sur du fatboy slim ca vaut le coup d'oeil d'etre vu .